Comment créer un jardin vivant ?

Le terme jardin vivant correspond à un espace vert dans lequel se développe une biodiversité. C’est un objectif que visent de nombreux propriétaires. Ils sont en effet nombreux à se plaindre de l’absence de papillons, d’oiseaux ou d’autres espèces animales dans leur jardin. Cela est majoritairement dû à l’usage de techniques de jardinage qui ne sont pas toujours favorables au bien-être de ces dernières. Souhaitez-vous créer un jardin vivant chez vous ? Voici comment procéder.

Woman gardeners transplanting cacti in ceramic pots on the white wooden table. Concept of home garden. Spring time. Stylish interior with a lot of plants. Taking care of home plants. Template.

Pensez à l’installation de plantes locales

L’une des premières choses à faire pour que votre jardin soit vivant, c’est d’y faire pousser des plantes locales. Ces dernières sont en général plus adaptées et elles s’épanouissent sans grand mal. Si vous en êtes à vos débuts dans le jardinage, vous pouvez faire appel à un spécialiste tel que Jardiniers paysagistes Sauvage pour vous guider.

De tels experts pourront vous faire gagner du temps dans votre projet. Grâce à leur expertise, ils vous soumettront des idées pour que votre projet soit réussi. Ils vous indiqueront les plantes locales les plus indiquées pour que votre jardin soit aussi vivant que désiré. Elles pourront servir de source d’alimentation et de lieu de vie aux différentes espèces animales.

Prévoyez des haies

Pour votre projet de jardin vivant, vous devez prévoir des arbustes de haies. Ces derniers ont un intérêt écologique et esthétique que vous ne pouvez ignorer. Pour que votre espace vert soit aussi vivant qu’esthétique, vous pouvez suivre les conseils cités ici. Les haies sont particulièrement appréciées des oiseaux et des petits mammifères qui y voient un refuge. Si vous désirez que votre jardin soit animé par de telles espèces, il doit donc se composer de haies.

Ces dernières peuvent être constituées de caducs et d’arbustes persistants. Lorsque votre haie est composée de plusieurs espèces végétales, les petits rongeurs peuvent s’y nourrir toute l’année avec les baies et les graines produites. Il convient également de préciser que les insectes tels que les chenilles, les pucerons et les papillons apprécient les haies. Ces insectes attirent les oiseaux qui s’en nourrissent. Ils pourront également y construire leur nid à l’abri des prédateurs.

Limitez les traitements

L’application des traitements en général nocifs est l’une des premières causes du départ des espèces animales de votre jardin. Pour éviter cela, vous devez donc arrêter les traitements ou tout au moins les limiter au strict minimum. Dans un jardin, aucune plante n’est inutile. Il en est de même pour les insectes dont la présence est toujours justifiée.

En général, lorsque des ravageurs ou des parasites envahissent votre jardin, cela est un signe de déséquilibres. Cela peut également vous signaler que vos cultures sont inadaptées. Si vous ne savez pas comment gérer ce genre de situation, il est recommandé de faire appel à un jardinier. Ce dernier saura vous guider quant à la façon de procéder pour que les choses rentrent dans l’ordre.

Par ailleurs, pour que votre jardin soit vivant, pensez à éviter l’excès d’entretien qui pourrait faire plus de mal que de bien à votre jardin. Si vous aviez pour habitude de vous en servir, limitez l’utilisation du désherbeur thermique ou du désherbant d’origine végétale par exemple. À défaut de ces dispositifs, vous pouvez simplement biner les plantes qui handicapent la croissance des autres que vous avez plantées

EN LIRE DAVANTAGE

Articles en relation

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici